La cerne

Supprimer les cernes

Le cerne correspond à une ombre ou tâche sombre qui se situe juste au dessous de la paupière inférieure et participe à donner « l’air fatigué ». Le cerne peut se voir à tout âge.

L’analyse clinique lors de la consultation permet de définir s’il s’agit :

  • D’une coloration ou pigmentation de la peau (bleutée, brune)
  • D’une ombre résultant de poches au niveau de la paupière inférieure
  • Un creux qui peut résulter de la ptôse de la pommette

Le traitement découle de cette analyse :

  • En cas de pigmentation, le maquillage est une très bonne solution. Dans certains cas, un traitement de surface par laser peut également être indiqué.
  • En cas de poches, le traitement est chirurgical et consiste à retirer l’excès  graisseux de la paupière inférieure sous anesthésie locale : c’est la blépharoplastie.
  • En cas de dépression, le comblement par l’acide hyaluronique ou la graisse est indiqué.

Les traitements doivent parfois être combinés pour traiter tous les aspects du cerne.


Silhouette manequin

FOCUS sur l’intervention de réduction mammaire

Retrouvez l’information détaillée sur cette intervention sur la page : Réduction Mammaire

Définition de l’hypertrophie mammaire

Lorsqu’une la poitrine est trop importante on parle d’hypertrophie mammaire. Elle apparaît classiquement à l’adolescence.

Elle entraîne le plus souvent une gêne fonctionnelle, des douleurs cervicales, dorsales, au niveau des épaules, une gêne sociale avec un retentissement psychologique important et parfois des moqueries à l’adolescence.

Le poids de la poitrine est associé fréquemment à un déroulement du sein avec une aréole regardant vers le bas (ou ptôse mammaire) et un certain degré d’asymétrie.

Il est possible de traiter cette hypertrophie par l’intervention de réduction mammaire qui consiste à diminuer le volume et le poids de la poitrine, corriger la ptôse (ou chute du sein) et l’asymétrie mammaire si besoin.

L’intervention : Consultation et Chirurgie

Cette intervention est prise en charge par l’assurance maladie si le poids retiré est supérieur à 300 grammes par sein (ce qui est très souvent le cas).

Le bilan préopératoire comporte un examen clinique et une mammographie à la recherche d’une pathologie du sein non connue.

La rançon cicatricielle est incontournable mais les cicatrices sont le plus souvent discrètes. En principe, la poitrine sera stable dans le temps mais continuera d’évoluer comme une poitrine normale (variation au cours des grossesses, ptôse avec l’âge, risque de cancer du sein identique à une femme non opérée et donc planning de dépistage du cancer du sein normal)

La technique opératoire consiste à retirer une partie de la glande et de la graisse du sein, remonter l’aréole dont la vitalité est conservée au moyen d’un lambeau (tissu sous cutané contenant les vaisseaux sanguins) et redraper la peau selon un patron de résection. Il est maintenant quasiment toujours possible d’éviter le retrait et la greffe de l’aréole qui entraîne une insensibilité et des troubles de pigmentation, par la réalisation de lambeaux adaptés.

La réduction mammaire apporte :

  • Une amélioration fonctionnelle immédiate et importante avec réduction des douleurs dorsales, une plus grande aisance pour la pratique des activités physiques.
  • Une amélioration esthétique avec une poitrine plus harmonieuse et plus jeune.

Le résultat est apprécié à 1 an, une fois que les cicatrices ne sont estompées et que le sein a retrouvé sa souplesse.

 ______________________________

En pratique

 

  • En préopératoire:
    • 2 consultations préopératoires avec le chirurgien, 1 consultation pré-anesthésie 1 semaine avant l’intervention
    • 1 mammographie préopératoire de moins d’un an
  • Intervention:
    • sous anesthésie générale
    • 2h30 à 3h
    • Drains: non sauf cas particuliers
  • Séjour: 
    • 2 nuits postopératoires
  • A domicile:
    • Port du soutient gorge de contention 1 mois
    • Pansement imperméable à refaire tous les 3 à 4 jours pendant 15 jours permettant les douches
    • Contre indication aux efforts et activités sportives pendant 1 mois et demi
    • Arrêt de travail 15 jours à 1 mois et demi en fonction de l’activité professionnelle

________________________________

Exemples de résultats de Réduction Mammaire

Les cas cliniques suivants sont proposés pour illustrer le propos, rendre compte de la rançon cicatricielle normale et de la morphologie escomptée du sein après l’intervention de réduction mammaire.

Exemple résultat réduction mammaire

Reduction poitrine


prélevement de graisse

Augmentation mammaire par injection de graisse

La Société Française de Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice  est depuis novembre 2011 favorable aux injections de graisse dans le sein à visée esthétique ou reconstructrice sous certaines conditions. Cette technique naturelle permet une augmentation mammaire modérée sans mise en place d’implant et pratiquement sans cicatrice. Le prélèvement graisseux permet en outre d’améliorer la silhouette comme le ferait une liposuccion.

Pour plus d’informations sur cette intervention 


Bienvenue

Bonjour,

le Docteur Guillaume LASSERRE pourra vous accueillir à partir du 1er mars au sein de la polyclinique du beaujolais à Arnas à proximité de Villefranche-sur-Saône. Les prises de rendez-vous se feront auprès du secrétariat au 04 69 17 70 07 du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h. Vous pouvez également  le contacter au moyen du  formulaire en ligne

Nous restons à votre disposition pour toutes demandes d’informations complémentaires.