Le bodylifting

Le Bodylifting est une intervention liée à la chirurgie esthétique de la silhouette.

La technique du bodylift permet la réfection de la région abdominale et des fesses. Cette intervention est fréquemment réalisée après un amaigrissement massif qui laisse un excédent de tissu cutané au niveau de la taille.

Le terme de chirurgie de la ceinture abdominale fait également référence à cette intervention chirurgicale.

Principe du Bodylift

Le bodylifting permet un gain fonctionnel (pour l’habillage, la pratique du sport), et de retrouver une silhouette proche de la normale afin de profiter plus pleinement du bénéfice de l’amaigrissement. Il est d’ailleurs souvent réalisé suite à une intervention de chirurgie de l’obésité comme le by-pass ou l’anneau gastrique.

Cette intervention peut faire l’objet d’une demande de prise en charge par la sécurité sociale si celle-ci est réalisée en tant que chirurgie réparatrice.

Les contre-indications à respecter

L’intervention longtemps considérée comme risquée est maintenant bien codifiée et plus largement proposée grâce aux améliorations techniques. Il est néanmoins nécessaire de respecter certaines contres indications :

  • Tabagisme actif,
  • Risque thromboembolique important (phlébite, embolie pulmonaire),
  • Carence importante (anémie notamment),
  • Fragilité psychologique consécutive à un amaigrissement massif.

Déroulement du Bodylifting

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. La durée opératoire est de 4 à 5h. Elle est en partie liée à la nécessité d’un changement de position opératoire entre l’intervention de l’abdomen et de la région fessière.

Le but de l’intervention sera de retirer l’excès de peau présent autour de la ceinture abdominale avant de traiter le relâchement cutané.

On a souvent recours à la liposuccion pour optimiser les résultats du bodylifting.

La patiente peut admirer le résultat du bodylifting au terme de l’intervention chirurgicale. Il faudra toutefois patienter plusieurs jours et la diminution de l’œdème pour apprécier le résultat final.

Complications de l’intervention

Les complications bien que peu fréquentes ne doivent pas être méconnues : on distingue celles liées à l’anesthésie générale et celles liées à l’intervention chirurgicale (hématome, infection, phlébite voir embolie pulmonaire, épanchement lymphatique, retard de cicatrisation, trouble de la cicatrisation).

Le risque d’asymétrie dans le résultat existe également mais pourra être traité grâce à une intervention de correction.

Les suites post-opératoires

Les suites postopératoires ne sont pas très douloureuses mais une importante fatigue est fréquente, justifiant une hospitalisation de 3 à 5 jours. La patiente devra porter des vêtements de contentions pendant 2 à 4 semaines.

La cicatrice est relativement importante mais est le plus souvent dissimulée dans les sous-vêtements.

Généralement, l’activité professionnelle pourra être reprise 3 semaines après l’intervention. En ce qui concerne l’activité physique, il est conseillé de procéder à une reprise progressive 4 à 6 semaines après le bodylifting.

Photos Avant/Après le Bodylift

Les autres interventions esthétiques de la silhouette

 

 

Les informations données ici par le docteur Lasserre ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation auprès d’un chirurgien qualifié qui pourra vous donner des informations claires, complètes et pourra répondre à toutes vos questions.

Mise à jour février 2012